parallax header

Parallaxe, Juillet 2021

Chers passionnés Leica et photographes classiques,

Merci de suivre nos nouvelles et pensées.

 

Un réveil danois

Mardi 29 juin, le lendemain de la dernière journée d’école et quinze jours après notre seconde vaccination, ma femme Rita et moi, nous sommes embarqués sur un avion à destination de Copenhague. Cela faisait plus de deux ans que nous avions vu notre fille et son cher et tendre, qui résident dans cette superbe ville. Il était grand temps de rompre avec ces sempiternelles mauvaises nouvelles ainsi qu’avec cette négativité et cette discorde qui règnent depuis le début de la pandémie ! Le retour passait par Paris alors nous avons achevé notre escapade d’une douzaine de jours par la Bretagne.

 

Malgré quelques restrictions très raisonnables liées à la COVID, Copenhague était totalement ouverte. La vie dans la rue ainsi que la célèbre culture cycliste étaient de retour. Les gens semblaient heureux. La France avait des mesures un peu plus strictes et on sentait une légère tension dans l’air. Désireux de voyager léger, je n’ai emporté que le Q2. Sans surprise, il s’est montré à la hauteur de sa réputation : fiable, réactif et de grande qualité.

 

La photographie réintègre son rôle essentiel dans les voyages et les événements sociaux, pour saisir la beauté et l’élégance de la vie quotidienne.

 

Rien que l’essentiel, s’il-vous-plaît !

Les deux dernières offres de Leica soulignent l’effort de la compagnie pour mettre de l’avant la simplicité opérationnelle et une résolution d’image raisonnable.

 

Leica SL2-S : moderne, rapide, souple

 

Nous avons déjà écrit sur le SL2-S, sa simplicité d’utilisation, sa vitesse et sa plage dynamique. Son capteur 24 megapixels demeure, à mon avis, l’idéal pour la photographie en général.

 

Signe d’une alliance parfaite entre le neuf et l’ancien, tous les objectifs M peuvent être utilisés sur ces appareils modernes grâce à l’adaptateur M-L gratuit. Le fonctionnement sur les SL2 et SL2-S est fluide et précis. Essayez vos objectifs M d’une nouvelle façon en les intégrant au système SL.

 

 

M10R-BP: Qui s’y frotte… ne s’y pique pas !

 

Ce qu’il y a de mieux sur le Leica M10-R laqué noir c’est que … roulement de tambour… c’est un Leica M10-R. Si vous aimez la peinture classique Leica M, alors vous savez que la patine cuivrée tant prisée émergera au fil d’années d'utilisation créative.

 

Les autres changements sont le remplacement du point rouge par la gravure classique Leica et Leitz Wetzlar sur la plaque supérieure. De plus, le bouton déclencheur standard a été remplacé par un modèle chromé argent et les molettes ISO et de vitesses sont machinées avec une texture en croisillon. Au final, on a un look classique et luxueux.

 

Bien que la patine, la gravure et la texture ne vont en rien améliorer votre photographie, les 40 megapixels, le capteur CMOS dual-gain, la grande plage dynamique, les couleurs exceptionnelles et les superbes objectifs Leica M, pourront faire cela !

 

Si l’on en croit la rumeur…

Le M10-R vient à peine de célébrer son premier anniversaire. Niveau performance, il est à des années lumières de la compétition. Néanmoins, quelques vapeurs de nouveautés à venir émanent des sites de rumeurs, cela a piqué notre odorat.

 

Est-ce que Leica va abandonner le télémètre mécanique qui est au cœur de la photographie M ? J’espère que non, et je ne peux pas imaginer le design mécanique et optique classique du M10-R être mis au rebus au profit d’un viseur électronique.

 

Il y a aura un jour un M11. Les avancées technologiques des capteurs et processeurs rendent cela inéluctable. Mais dans l’immédiat, je vous encourage à relever vos défis créatifs avec le meilleur M numérique qui soit, celui que vous avez dans votre main.

 

Des trésors cachés

Vous êtes à la recherche d’un objectif classique pour saisir votre sujet d’une manière unique, d’un appareil à pellicule ou numérique de haute qualité, ou d'un accessoire introuvable qui n’est plus produit ? Notre comptoir usagé général et notre section Leica ont été très occupés ces derniers temps. Puis-je suggérer de jeter un œil sur notre inventaire usagé en constante évolution ? Nous trouverez une cache au trésor photographique à très bons prix ! 

 

Il faut cultiver son jardin

Pierre Fauteux est un vieux client et grand ami de la boutique. Dans la préface de son livre calme et pensif, Sur les sentiers de Robert W. Reford, Pierre écrit “les jardins se prêtent mal à la photographie.” Par la suite, il produit planche après planche de noir et blanc riches et profonds qui viennent contredire cette affirmation ! C’est le seul hic dans cette remarquable collection d’images faisant montre d’une grande cohérence de vision et de la passion du photographe pour son sujet.

 

Ne vous y trompez pas, bien que ces jardins soient formels, l’approche créative de Pierre est claire à travers ses images carrées réalisées avec un TLR Rolleiflex; ainsi que sur les montages panoramiques faits à partir de trois images 6x6 prises au moyen d’une tête panoramique Rollei.

 

Les Jardins de Métis à Grand-Métis sont à plus de six heures de route de Montréal. Si vous prévoyez un voyage en Gaspésie, je vous encourage à visiter ces jardins classiques à l’anglaise. Bien que les images qui sont dans le livre soient exposées là-bas, si vous ne pouvez pas vous y rendre je suis heureux de vous dire que nous avons plusieurs exemplaires signés du livre à la Boutique.

 

Drummondville et au-delà

Jean Lauzon est l’un des membres primordiaux de la photographie humaniste québécoise. Depuis cinquante ans, Jean a documenté la vie quotidienne le long de l’autoroute transcanadienne depuis sa base de Drummondville, QC. Bien entendu, la retrospective Jean Lauzon, Cinquante Années De Photographie ne se contente pas de sa ville natale, elle contient aussi un corpus impressionnant de photos prises à Paris, Lisbonne et Montréal. Bien que la couverture du livre donne un aperçu de ce qu’il contient, le parcourir révèle un photographe ayant une grande appréciation de la nature humaine.

 

Pour le plaisir de vos yeux, nous avons quelques exemplaires disponibles à la boutique.

 

La nature et moi - concours photo

Camtec Photo et Fujifilm appellent tous les photographes qui, dans les derniers dix-huit mois, ont développé ou renouvelé leur goût de la nature. Que ce soit dans votre arrière-cour, ou dans les grands espaces sauvages du Québec, notre province est réputée internationalement pour ses lacs splendides, ses rivières d’eau vive, son littoral rocheux, sa vie sauvage majestueuse et, heu… ses moustiques et ses mouches noires. Mais vous voyez où nous voulons en venir, envoyez-nous vos photos du grand air !

 

Les photos doivent être envoyées au plus tard le vendredi 24 septembre. Les résultats seront communiqués le 1er octobre.

 

Trois prix seront remis : 


Premier prix: 500$ de certificat-cadeau sur des produits Fuji 
Deuxième prix: 200$ de certificat-cadeau sur des produits Fuji
Troisième prix: 100$ de certificat-cadeau sur des produits Fuji

 

Sortez prendre des photos et envoyez-nous les meilleures !

 

Réglement :

 

● Le thème du concours est La nature et moi

● Les photographies doivent capturer l'environnement naturel, à la fois urbain et rural, et transmettre un sentiment de découverte et de joie

● Il est important que vos photos soient respectueuses

● Soyez sûr de respecter le thème

● Le concours est ouvert à tous les résidents du Québec.

● Les photos doivent être envoyées au plus tard le 24 Septembre 2021 à 23:59. Les résultats seront communiqués le 1er octobre 2021

● Chaque participant peut soumettre jusqu’à deux photos, couleur ou noir et blanc

● Les fichiers doivent être au format JPEG et avoir une résolution d’au moins 4000px sur le côté long

● Veuillez inclure votre nom, numéro de téléphone, appareil et objectif utilisés pour la photo (ils n’ont pas à être de la marque Fujifilm). Veuillez inclure la date, l'heure (vérifiez les données EXIF sur le fichier RAW) et l’emplacement

● Les photos doivent être envoyées à concours@camtecphoto.com. Un accusé de réception vous sera envoyé par courriel. Assurez-vous que votre programme de messagerie ne compresse pas davantage l'image (envoyez "pleine taille", pas de compression supplémentaire).

● Les participants autorisent Camtec Photo et Fujifilm Canada à utiliser les images soumises à des fins promotionnelles, uniquement dans le cadre du concours.

● Les images soumises ne seront pas utilisées à d'autres fins. Le photographe demeure en tout temps propriétaire unique de ses images.

● Un jury de trois personnes déterminera les gagnants du concours.

● Veuillez indiquer si l'image est en plein cadre ou recadrée. (Cela n'aura aucune incidence sur le jugement)

 

***

Nous retrouvons les petits plaisirs de l’existence. Si le cœur vous en dit, passez nous voir à la boutique pour un espresso et une discussion entre amis. Nous espérons vous y voir.  

 

Au plaisir de lire vos commentaires.

               

Photographiquement vôtres,
                Jean Bardaji et Daniel Wiener

Rangefinder footer image

Où les Leicaistes se réunissent!

Abonnez-vous à la newsletter

Nous sommes respectueux de votre vie privée et nous ne partagerons jamais votre adresse courriel avec qui que ce soit.