background

Un réveil danois - Danish for Breakfast

Mardi 29 juin, le lendemain de la dernière journée d’école et quinze jours après notre seconde vaccination, ma femme Rita et moi, nous sommes embarqués sur un avion à destination de Copenhague. Cela faisait plus de deux ans que nous avions vu notre fille et son cher et tendre, qui résident dans cette superbe ville. Il était grand temps de rompre avec ces sempiternelles mauvaises nouvelles ainsi qu’avec cette négativité et cette discorde qui règnent depuis le début de la pandémie ! Le retour passait par Paris alors nous avons achevé notre escapade d’une douzaine de jours par la Bretagne.

 

Malgré quelques restrictions très raisonnables liées à la COVID, Copenhague était totalement ouverte. La vie dans la rue ainsi que la célèbre culture cycliste étaient de retour. Les gens semblaient heureux. La France avait des mesures un peu plus strictes et on sentait une légère tension dans l’air. Désireux de voyager léger, je n’ai emporté que le Q2. Sans surprise, il s’est montré à la hauteur de sa réputation : fiable, réactif et de grande qualité.

 

La photographie réintègre son rôle essentiel dans les voyages et les événements sociaux, pour saisir la beauté et l’élégance de la vie quotidienne.

 

« retour aux galeries