parallax header

Parallaxe, Mai 2017

Chers passionnés Leica et photographes classiques.
Merci de suivre nos nouvelles et pensées.

 

Le printemps du M10 : des oiseaux, des abeilles et des prix qui s’envolent !

Quand j’ai regardé mes messages le 24 avril dernier, nos amis de Wetzlar m’avaient réservé une surprise. Les justifications, explications et excuses pour la hausse de prix étaient nombreuses. Tel qu’on pouvait s’y attendre, l’augmentation du prix fait suite à une hausse du coût des composantes et à la fluctuation des devises. Peut-être que de futurs affrontements commerciaux entre Angela et The Donald ont aussi été pris en compte. Pour empirer les choses, la déclaration de guerre de l’Agent Orange à nos vaches laitières et nos pins a frappé notre Huard de plein fouet.

Nous faisons tout notre possible pour limiter les dégâts et maintenir les prix et dates de livraison. Notre engagement envers vous — tout particulièrement ceux qui ont précommandé le M10 — est de mettre l’appareil dans vos mains le plus vite possible et à prix juste.

 

Dans les derniers mois, j’ai eu la chance d’apprendre à connaître le M10. Jusqu’à présent, mes M numériques étaient le M9 et le Monochrom. J’ai toujours aimé le rendu très analogique du capteur CCD. Mais avec son nouveau CMOS, le M10 est la preuve que Leica a atteint de nouveaux sommets en performance de capteur. La plage dynamique dépasse tout ce que j’ai pu voir auparavant; les détails dans les ombres sont malléables et réalistes. Le bruit à haut ISO est magnifiquement géré et préserve parfaitement les transitions entre les mi-tons et les hautes lumières.

 

Il est évident qu’utiliser le M10 avec des objectifs de dernière génération produira des résultats sans égal. Mais la véritable révélation s’est produite quand j’ai mis certains de mes vieux objectifs classiques Leica — le Summicron 35mm v4, Summilux 35mm v1, le Summilux 50mm pré-asphérique — sur le tout dernier Leica M. Les résultats ont beaucoup de caractère, avec une netteté attrayante qui n’agressera pas vos yeux. Les images ont une incroyable profondeur, une douceur sublime et une qualité indémodable qui flattera le sujet aujourd’hui, demain et pour toujours.

 

Qu’est-ce qui m’a le plus impressionné avec cet extraordinaire appareil ? Deux réussites du M10 en font, selon moi, le meilleur M numérique jamais réalisé. Avec un poids et une épaisseur identiques à ceux de mon bon vieux M7, l’appareil est une joie à prendre en main. Portez le à votre œil et découvrez le meilleur viseur que Leica ait jamais fait, offrant une vue plus large pour mieux composer et un grossissement augmenté pour faciliter la mise au point. Ce n’est pas rien et je salue les ingénieurs de Leica pour leur vision et leur courage de se concentrer sur l’essentiel plutôt que d’ajouter gadgets et bricoles inutiles.

 

Une qualité inégalée et des qualités uniques = Leica Q

Le Leica M10 produit des résultats quasi-parfaits, mais peut-être préférez-vous un appareil plus compact et automatique. Le Leica Q demeure le meilleur de sa catégorie et de loin ! Ne le prenez pas pour un vulgaire compact. Les tests que j’ai fait montrent que le Q et le M10 équipé du 28mm Summilux produisent des résultats tout aussi impressionnant l’un que l’autre. Des images avec un certains je ne sais quoi que seul le verre Leica peut rendre. Avec la vidéo et l’autofocus, le Q a plus de fonctions que le M. Je suis heureux de vous dire qu’il est en magasin. Passez nous voir à la boutique pour essayer ces deux superbes appareils.

 

 

Un choix robuste

Bien que je sois du genre minimaliste en équipement, des fois il vous faut un trépied. J’aimerais attirer votre attention sur une ligne de trépieds en carbone —magnifiquement conçus et faits à la main — qui sauront répondre à vos besoins.

 

Le fabriquant, FLM, n’est pas un petit nouveau, mais il est resté à l'écart. Situés à Emmendingen en Allemagne, ils ont fabriqué et distribué des trépieds sous le nom d’un certain manufacturier d’appareils photos de Wetzlar. Pour une raison quelconque, Leica a cessé de vendre leurs produits il y a deux ans.

 

Je suis heureux d’annoncer que les trépieds et têtes FLM sont maintenant disponibles à la boutique, avec un meilleur choix et de meilleurs prix.

 

Très bientôt ! M Vision 2017 : Dans les pas de légendes

À la fin du mois, nous organisons notre atelier très attendu avec le légendaire William Albert Allard, assisté de l’incomparable Mark Tomalty. Nous sommes complets depuis des semaines mais il y a eu une annulation très récemment qui a libéré une place.

 

Appelez Jean à la boutique ou écrivez-lui à jeanb@leicaboutiquemtl.com

 

Les 2 Marcs : de la photographique pertinente par des photographes éloquents

Suivant notre tradition de promouvoir le travail élégant et pertinent, je suis heureux de vous offrir les images de deux photographes amis de la boutique dans notre galerie : Marc Nolin et Marc Paradis.

 

Les photographies de Marc Nolin peuvent se résumer en un mot : joyeuses. Dans son corpus d’images, la lumière, les lignes et les couleurs se mélangent pour célébrer la vie moderne portugaise. Ces photos vont égayer votre journée et peut-être vous inspirer pour faire un pèlerinage photographique dans la péninsule ibérique.

 

J’ai déjà dit qu’une bonne photographie décrit la scène et s’imprègne de l’esprit du photographe. Les images produites par Marc Paradis aux Îles-de-la-Madeleine pendant l’hiver 2016 confirment cette observation. Sa tâche n’était guère aisée — saisir les nuances dans la lumière et la texture du ciel, de la glace et du sable — et était rendue encore plus difficile par les conditions froides et humides. Avec beaucoup de persévérance, de patience et de respect, usant de l’œil de son appareil photo, il a transformé le paysage serein, rude et ouvert des îles madeliniennes en une étude photographique remarquable qui révèle l’esprit et l’âme d’un vrai photographe.

 

***

Au plaisir de lire vos commentaires.
 
                    Photographiquement vôtres,
 
                        Jean Bardaji  

Rangefinder footer image

Où les Leicaistes se réunissent!

Abonnez-vous à la newsletter

Nous sommes respectueux de votre vie privée et nous ne partagerons jamais votre adresse courriel avec qui que ce soit.