background

Variations sur la Dune du Bassin. Marc P.

J’ai déjà dit qu’une bonne photographie décrit la scène et s’imprègne de l’esprit du photographe. Les images produites par Marc Paradis aux Îles-de-la-Madeleine pendant l’hiver 2016 confirment cette observation. Sa tâche n’était guère aisée — saisir les nuances dans la lumière et la texture du ciel, de la glace et du sable — et était rendue encore plus difficile par les conditions froides et humides. Avec beaucoup de persévérance, de patience et de respect, usant de l’œil de son appareil photo, il a transformé le paysage serein, rude et ouvert des îles madeliniennes en une étude photographique remarquable qui révèle l’esprit et l’âme d’un vrai photographe.

 

Un écran ne rend pas justice aux tonalités complexes et à l’étendue de cette série. Passez la voir à la boutique pour apprécier totalement et jouir de ces magnifiques images imprimées.

 

--

En janvier 2016, j'ai fait un pèlerinage photographique aux Îles-de-la-Madeleine. J’habitais une petite maison à l’île de Havre-Aubert avec une vue magnifique sur la dune de l’autre côté du Bassin. J’ai été fasciné par le paysage qui m’était offert et la façon dont il pouvait changer selon la période de la journée et les conditions climatiques. Cette suite de photos s’inspire de la douceur, de la tranquillité, des couleurs et des tonalités de ce paysage.

 

Les photos ont été réalisées avec un Leica M (typ 240) muni, principalement, d’un objectif Summilux-M 50mm.

 

Marc Paradis

« retour aux galeries