background

Jacques P: The World The Way He Sees It!

Nous cherchons parfois le Saint Graal photographique au bout du monde, alors qu’il suffirait de se pencher pour le ramasser.

 

L’illustre carrière photographique de Jacques Pontbriand va de commandes faites au grand format pour des clients de renom à des projets privés démontrant une intuition hors pair et une grande compréhension de ses sujets. Il a été un photographe commercial et artistique pendant plus de trente ans, utilisant toujours le matériel le plus au point pour ses besoins. Il y a une dizaine d’année, lorsqu’il décida de ralentir dans sa glorieuse carrière, il se tourna naturellement vers la photographie Leica M pour satisfaire sa vision personnelle. Ce qui n’impressionne le plus c’est qu’il  n’a jamais tenté de calquer le travail des grands photographes des années 50, 60 et 70, ceux qui ont établi l’esthétique de la photographie Leica M telle que nous la connaissons. Au contraire, il a utilisé ses propres principes, ses règles, sa discipline et sa vision pour créer un corpus unique, cohérent et pérenne.

 

Allez voir ses dernière photos prises avec le Monochrom. Son essai sur la Hudson River Valley est impressionnant, ses images émerveillent, surprennent et illuminent de par leur approche réfléchie sur un sujet si familier. Les textures et tons si riches des images noir et blanc servent parfaitement le paysage, un sujet si éloigné de la photographie Leica M traditionnelle. C’est un exemple typique d’un essai photo à la Pontbriand. Il fait se surpasser le M traditionnel, le M numérique et, depuis peu, le Monochrom.

 

Jacques est plus qu’heureux de partager son immense savoir et expérience, et je reconnais gaiement avoir été corrigé plus d’une fois par lui. Plus récemment, il a démontré les capacités du X Vario avec une série de photos qui m’ont contraint à regarder au-delà du diaphragme lent et à apprécier ce que cette combinaison de capteur et d’objectif pouvait offrir: des images inégalées par aucun appareil compact sur le marché.

 

« retour aux galeries